Foire aux questions

 

Qu’est-ce qu’un service de deuxième ligne?

La Fédération québécoise des centres de réadaptation en déficience intellectuelle et en troubles envahissants du développement (FQCRDITED) propose la définition suivante des services de deuxième ligne :

« Les services de deuxième ligne sont, dans la plupart des cas, des services spécialisés. Ils sont organisés sur une base régionale et offerts sur une base locale ou régionale. Ils permettent de résoudre des problèmes sociaux et de santé ainsi que des problématiques complexes. Ils s’appuient généralement sur une infrastructure importante et une technologie avancée ainsi que sur une expertise pointue, mais qui demeure toutefois répandue. Pour la grande majorité de ces services, les professionnels interviennent auprès des personnes qui leur sont référées, en soutien auprès des intervenants des services de première ligne et agissent comme consultants auprès de ces derniers. »

Pour avoir accès aux services de deuxième ligne offerts par les SRSOR, il faut être référé par un Centre de santé et de services sociaux (CSSS) ou un autre organisme relevant du réseau de la santé et des services sociaux (RSSS).

Voir la liste des CSSS ci-dessous.

Quel est le territoire desservi par les SRSOR?

Les SRSOR couvrent une partie du vaste territoire qu’est la Montérégie.

Les Centres de santé et de services sociaux (CSSS) du territoire de la Montérégie qui font partie du territoire desservi par les SRSOR sont les suivants :

CSSS du Haut-Saint-Laurent
28, rue Gale
Ormstown (Québec)  J0S 1K0
450 264-6108
Site web »

CSSS du Suroît
150, rue Saint-Thomas
Salaberry-de-Valleyfield (Québec)  J6T 6C1
450 371-0143
Site web »

CSSS Haut-Richelieu-Rouville
978, boulevard du Séminaire Nord
Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec)  J3A 1E5
450 359-5000
Site web »

CSSS Jardins-Roussillon
200, boulevard Brisebois
Châteauguay (Québec)  J6K 4W8
450 699-2425
Site web »

CSSS Vaudreuil-Soulanges
490, boulevard Harwood
Vaudreuil-Dorion (Québec)  J7V 7H4
450 455-6171
Site web »

Carte points de services SRSOR

Territoire desservi par les SRSOR | PDF

Quelle est la définition de la déficience intellectuelle?

La déficience intellectuelle n’est pas une maladie physique ou mentale, mais un état de fonctionnement particulier qui apparaît durant l’enfance et qui est caractérisé par des limitations, tant au niveau de l’intelligence que des habiletés adaptatives (ex. : socialisation).

La définition la plus utilisée nous vient de l’Association américaine sur le retard mental (AAMR 2002) qui se lit comme suit : « Le retard mental (déficience intellectuelle) est une incapacité caractérisée par des limitations significatives du fonctionnement intellectuel et des limitations significatives des habiletés adaptatives conceptuelles, sociales et pratiques. Cette incapacité se manifeste avant l’âge de 18 ans. »

Quelle est la définition d’un trouble envahissant du développement?

Les troubles envahissants du développement (TED) sont des troubles neurologiques qui causent des anomalies sur le plan du développement de la personne.

Les personnes vivant avec un TED sont caractérisées par des déficiences qualitatives, sévères et envahissantes dans plusieurs secteurs du développement, soit les interactions sociales, les communications verbales et non verbales et le caractère restreint, stéréotypé et répétitif des centres d’intérêt et des comportements.

Les TED ne sont pas nécessairement associés à une déficience intellectuelle.

Les TED regroupent le trouble autistique, le syndrome d’Asperger et le trouble envahissant du développement non spécifié.

** Certains changements pourraient avoir lieu dans le prochain DSM (Diagnostic and Statistical Manual), soit le DSM-V, en ce qui a trait aux troubles inclus dans les troubles envahissants du développement ainsi qu’à l’appellation de ces troubles. En effet, le nouveau terme qui tend à émerger de la recherche vers la pratique est « troubles dans le spectre de l’autisme (TSA) ». Cette appellation est déjà employée par certains professionnels.

Quelle est la démarche à suivre pour obtenir des services des SRSOR?

Pour obtenir les services des SRSOR, il est nécessaire d’être référé par un Centre de santé et de services sociaux (CSSS) ou un autre établissement du réseau de la santé et des services sociaux. Ainsi, la première étape à suivre serait de contacter votre CSSS.

Voir la liste des CSSS ci-dessous.

En quoi les SRSOR peuvent-ils m’aider?

Les SRSOR ont pour mission d’offrir des services spécialisés d’adaptation, de réadaptation et d’intégration sociale de qualité à des personnes qui, en raison d’une déficience intellectuelle ou d’un trouble envahissant du développement, requièrent de tels services.

Des services d’accompagnement et de support à la communauté et à l’entourage de ces personnes sont également disponibles.

Sept types de services sont offerts :

Qu’est-ce que l’approche positive et personnalisée?

Avec l’approche positive, on valorise le respect de la dignité humaine, on reconnaît les droits de la personne et on tient compte de l’interdépendance et de la réciprocité de toute relation interpersonnelle.

L’approche positive amène une vision élargie de la personne en interaction avec son environnement. Les moyens et les stratégies utilisés sont non contraignants. Ils  respectent la dignité humaine et les droits de la personne dans son milieu. L’approche positive permet d’expérimenter des comportements différents et d’offrir à l’usager l’opportunité de faire des choix.

Les valeurs des SRSOR vont en ce sens, avec la primauté de l’usager, la croyance en son potentiel, la reconnaissance et la considération.

Pour en savoir plus, consultez le Guide des valeurs des SRSOR « Pour des actions pleines de sens ».

Quelle est la procédure à suivre si je suis insatisfait des services reçus?

En premier lieu, il convient de communiquer avec la personne responsable du service concerné pour échanger et améliorer la situation. Souvent, cette seule action suffit à régler le problème.

Si toutefois vous désirez formuler une plainte, vous pouvez joindre le commissaire local aux plaintes et à la qualité des services qui vous portera assistance pour formuler une plainte. Il traitera votre demande. Vous pourrez également obtenir de l’aide supplémentaire de la part du comité des usagers des SRSOR ou du Centre d’accompagnement aux plaintes Montérégie, un service gratuit et confidentiel.

Finalement, si vous êtes toujours insatisfait du traitement de votre plainte, vous pouvez effectuer un recours auprès du Protecteur du citoyen.

Pour plus de renseignements, consultez la section Satisfait? / Pas satisfait?